Renouvellement des CCLP
Comment renouveller un CCLP ?

Juin 2008 verra le renouvellement du mandat des CCLP auprès des Sociétés de logement de service public.

Dans cette optique, je livre ici quelques réflexions utiles parues dans le bulletin de liaison de notre ASBL : réflexions sur l'importance et le bien-fondé d'un CCLP auprès d'une société de logement.

Le CCLP doit être considéré de part et d'autre (CCLP-SLSP) comme un organe de dialogue constructif afin que les deux partenaires puissent trouver un terrain d'entente et de collaboration. Les règles de dialogue, de bienséance, d'engagement et de respect de chacun sont de rigueur.

Le CCLP engendre la participation citoyenne et peut faire avancer la politique du logement. Le Comité des locataires n'est pas un groupe de personnes qui agit « contre une société de logement » mais donne son avis préalable et obligatoire en conséquence de cause pour le bien-être des locataires et le bon fonctionnement de la société de logement aussi.

Un délégué CCLP doit être le plus neutre et objectif possible.

Il sera d'abord demandé au délégué de prendre connaissance des arrêtés et du code wallon du logement ainsi que toutes autres informations utiles concernant la problématique du logement et plus spécifiquement de sa Société. Celle-ci lui remettra les documents utiles et nécessaires. Il sera aussi proposé au candidat CCLP de se former au maximum.

Notre association a cet objectif dans ses statuts.

Un membre CCLP ne peut travailler exclusivement pour l'entité ou l'implantation où il habite.

Il s'agit d'une réflexion de collectivité où toutes les implantations de la Société de logement doivent être visées ; cette notion est également importante dans le cadre de l'aménagement des espaces publics. La rédaction des divers courriers ou procès-verbaux a aussi une grande importance pour une bonne gestion du travail : la transmission des informations est primordiale.

Si votre Société de logement de service public a un patrimoine étendu sur plusieurs communes (en général le cas et plus encore après fusion) : le membre CCLP (il devrait pouvoir faire don d'ubiquité !) doit prendre en considération les problématiques de toutes les implantations.

Ne pas oublier que nous sommes toujours le CCLP d'une Société de logement et non de l'implantation, de la ville ou du village où on habite. Il n'œuvre pas pour un parti politique !!! d'où la grande difficulté de mener un travail de terrain en concordance avec les diverses entités s'il n'y a pas de représentants de chaque quartier. Idéalement, il serait utile que dans chaque CCLP, soit présent ou élu un membre de chaque site de votre société afin de réaliser un travail d'ensemble d'où la nécessité de mener une campagne électorale de qualité.

C'est à ce moment que les objectifs réels d'une implication dans un CCLP doivent être clairs et définis.

La subvention est assez faible, il faut que le délégué CCLP use de subterfuges et s'engage personnellement à rencontrer les autres quartiers. Une bonne coordination avec tous les autres membres sera ici d'une grande utilité. Le travail du délégué ne se limite pas aux simples assemblées et réunions ; s'il veut mener au mieux sa tâche, il s'investira auprès de l'associatif local et des différents acteurs du logement : l'ancrage communal depuis quelques années en est un moyen notamment.

Certains membres CCLP travaillent en synergie étroite avec la Régie de quartier. Il faut savoir que deux membres CCLP siègent au sein des ASBL des Régies de quartiers. Certains participent aussi au comité de travail bi-mensuel de ces Régies, s'ils le désirent.

La collaboration avec le milieu associatif local sur le terrain est d'un apport intéressant et d'une grande force et soutien.

Un seul objectif reste permanent : l'écoute, le bien-être des locataires et le bon fonctionnement de la société pour tous.

La réforme du Code wallon du logement a permis que le locataire siège au sein des Conseils d'Administration des Sociétés. Le CCLP n'est donc plus exclusivement consultatif mais beaucoup plus « participatif » ou « délibératif ».

Administrateur : un rôle supplémentaire qui allie parfaitement bien relations locataires et société.

C'est une des raisons pour laquelle, le délégué CCLP doit avant tout accepter de se remettre en question en permanence et se documenter.

Je relèverai ici la remarque d'un membre actif de nos CCLP qui m'écrivait ceci : « avant de transformer le locataire en acteur de sa société, il doit apprendre à remplir à fond son rôle de consultant ». « Il s'agit d'un programme d'action au quotidien ».

Les règles d'éthique et de déontologie prévalent pour ce travail où le délégué est parfois à même de rencontrer des situations délicates qui ne doivent pas être dévoilées. Il doit faire preuve de beaucoup de tact et d'humanité. Etre délégué CCLP est essentiellement un travail de collaboration, d'écoute, de réflexions.

Pour être un battant, il faut être tenace ; être tenace ne signifie pas « casser l'autre ou casser la Société » mais bien tenter ensemble de trouver un terrain d'entente pour résoudre des problèmes parfois très ardus pour l'une ou l'autre partie.

L'appartenance a un CCLP n'est pas un moyen de régler ses problèmes locatifs ni ceux du voisin, ni se chercher une vitrine publique ; il s'agit d'apporter des solutions (parfois dans l'ombre) à des problèmes touchant un groupe de locataires. Le CCLP n'est pas non plus une tribune politique.

Il s'agit avant tout d'échanger des idées et expériences et œuvrer en PARTENARIAT avec la Société de logement, pour le bien du logement de service public (politique sociale du logement) et de ses occupants, dans un souci d'équité entre la société et les locataires voire même candidats-locataires, pourquoi pas.

La philosophie et le travail des CCLP sont passionnants : reste à y mettre du cœur, de l'honnêteté, allié à un grain de professionnalisme.

N'hésitez pas à choisir avec plaisir et discernement votre représentant auprès de votre société de logement lors du renouvellement du mandat des CCLP en juin 2008.

Notre association se tient à votre disposition pour tout renseignement utile au bon déroulement des diverses missions à réaliser.

Bon travail dans l'investissement auprès des locataires et de votre société.

Brancart Marie-Claire

 
Le mois dernier Septembre 2017 Le mois prochain
L Ma Me J V S D
week 35 1 2 3
week 36 4 5 6 7 8 9 10
week 37 11 12 13 14 15 16 17
week 38 18 19 20 21 22 23 24
week 39 25 26 27 28 29 30