Edito : 2e trimestre 2007

Chers membres,

Le manque de soleil se fait ressentir cruellement.

J'espère toutefois qu'il est dans vos cœurs soit au travail soit en vacances !

Ce soleil que nous avons pu apprécier lors de notre mission au Québec : dans tous les sens du terme ! Une réussite complète !

Le circuit parcouru comprenait Montréal, Trois-Rivières, Québec et la région de Sherbrooke.

En effet du 10 au 22 juin, deux responsables de l'AWCCLP, Nicolas et moi-même avons été accueillis d'une manière chaleureuse et exemplaire par nos homologues de la FLHMQ (Fédération des locataires à loyer modique du Québec),par des CCR (Comités consultatifs de résidants) ainsi que par des représentants de la SHQ ( Société d'habitations du Québec),équivalente à notre tutelle, des membres du personnel de l' OMHM ( Office municipal d'habitation de Montréal) ,des locataires et diverses associations d'action communautaire qui oeuvrent dans les HLM. Nous leur en sommes très reconnaissants et n'avons pas assez de mots pour les en remercier.

C'était pour nous un voyage en « work and progress ». L'objectif étant de rencontrer un maximum d'intervenants de terrain.

En plus du Congrès de la FLHLMQ du 15 et 16 juin à l'Université de Laval à Québec, nous avons surtout mis l'accent sur la rencontre avec des locataires et leurs Comités Consultatifs de Résidants afin de comparer nos législations et améliorer notre méthodologie de travail au sein des CCLP en Wallonie. La rencontre fut d'autant plus large qu'une délégation bruxelloise représentant les Cocolos (CCL), Patrick Allaer et Marianne Sarton avait également été invitée.

Divers enjeux d'importance étaient soulevés lors de ce Congrès, nous vous en ferons part plus longuement dans notre rapport. Toutefois la future décentralisation des pouvoirs de la SHQ vers les offices laissait planer beaucoup d'inquiétude pour la Fédération qui craint des dérapages tels que nous en avons connu en Wallonie. Les Offices pourront ainsi disposer de plus d'autonomie et avoir une plus grande marge de manœuvre. La Vice première Ministre du Québec, Madame Nathalie Normandeau, présente au Congrès, a tenu à être rassurante en signalant que cette décentralisation n'aura jamais lieu sur le dos des locataires. Elle désire que cette réforme s'appuie sur la confiance et le respect.

Il est toutefois important de noter que le Gouvernement québecquois a adopté en 2002 une loi qui confirme le rôle social des offices municipaux d'habitation. En effet, ceux-ci peuvent « mettre en œuvre toute activité à caractère social et communautaire favorisant le mieux-être de sa clientèle ».

Ce voyage a eu un retentissement positif sur nous et nous sommes revenus gonflés à bloc même si la réalité de terrain est tout autre en Wallonie pour effectuer le même type de travail. Nos mentalités doivent changer ! Mais rien n'est impossible ! La conception des relations entre les offices et les locataires nous sont parues très positives et constructives. L'accent est essentiellement basé sur le partenariat. Les CCR travaillent toujours en symbiose totale avec toutes les associations de locataires ou autres et sont composés de représentants de ces associations.

Les liens de collaboration sont soudés et nous pourrons dorénavant poursuivre la confrontation de nos expériences et pourquoi pas les partager avec d'autres pays et ouvrir des horizons nouveaux.

Le rapport de mission est en cours d'élaboration et nous vous partagerons ce vécu lors d'un prochain bulletin « jour après jour ».

Cette expérience outre-atlantique et le vécu de ces six derniers mois dans nos CCLP me donnent l'envie de revenir vers vous en cheminant vers divers concepts, très étonnants parfois, pour certains : la négociation, l'esprit critique, le dialogue.

Concepts qui nous permettent d'aller plus loin et de croire que beaucoup de choses sont possibles.

C'est dans ce sens que des modifications ont été apportées à nos statuts lors de l'AG du 2 juin 07. Un quatrième élément a été ajouté à notre objet social à savoir : « Apporter aux CCLP, notamment par des outils de négociation et de médiation, une assistance ou un accompagnement direct ou indirect dans l'accomplissement de leurs missions réglementaires et dans leurs démarches. »

Les statuts paraîtront prochainement au Moniteur. Il n'est pas possible de les imprimer dans ce bulletin. Les personnes qui désirent obtenir une copie peuvent en faire la demande.

Dans un esprit de déontologie et afin de préserver certains éléments importants notamment dans le cadre de recours ou de dissensions internes au sein de certains CCLP, nous sommes parfois obligés de « censurer » dans ce bulletin uniquement, certains passages des PV de Comités sans dénaturer le contenu ou influer sur son fil conducteur.

Il en va d'une notion d'éthique voire parfois de protection de certaines personnes. Nous comptons sur votre compréhension à ce niveau et vous remercions et sommes ouverts à toute discussion à ce propos avec vous.

En contact au quotidien avec les membres de CCLP, je constate que dans ce domaine comme dans bien d'autres, certaines personnes bien ou mal intentionnées peuvent souffler le « chaud et le froid ».

N' « avalons » pas n'importe quoi sous prétexte que l'information vient d'une telle ou telle personne : il y a « à boire et à manger » dans certaines « affirmations » données. Attisons notre esprit critique et renseignons-nous correctement. Soyons prudents, il vaut mieux frapper à plusieurs portes afin d'obtenir des réponses correctes et adéquates.

Si l'AWCCLP ne peut vous répondre immédiatement, elle aura l'humilité de vous le signaler et de faire des recherches afin d'obtenir des éléments de réponse corrects et valables. Et n'oublions jamais que c'est dans un esprit de dialogue que nous travaillons.

Une de nos premières activités est de travailler en groupe pour la collectivité.

Il faut donc dans un premier temps s'entendre sur le sens de notre action collective et ensuite sur le sens d'un objectif commun.

Savoir se remettre en question, reconnaître et accepter ses erreurs enrichiront les débats lors des réunions. Tentons d'avoir confiance dans les autres, et surtout, je crois, faire preuve d'une qualité essentielle : être optimiste, cohérent et intègre et savoir anticiper.

Voici quelques petits conseils utiles à se remémorer de temps à autre, lors de nos diverses rencontres, assemblées ou autres : créer un climat serein à l'échange, proposer un tour de paroles si on est nombreux pour permettre à chaque personne de s'exprimer valablement. En cours de réunion, utilisons la reformulation ou synthèse des éléments émis. Evitons les digressions et si nécessaire, essayons de faire rebondir le débat vers son objectif premier par une question ou un feed-back. Et si par hasard, certains se montraient trop « diserts » voire violents en paroles : soyons fermes en faisant preuve d'autorité pour « remettre les pendules à l'heure ». Nous travaillons dans la convivialité et le dialogue : celui-ci étant plus constructif que l'affrontement.

Une négociation réussie n'a, pour moi, ni perdant ni gagnant. Ce n'est que lorsqu'elle se traduira concrètement par des actes de part et d'autre que l'on peut savoir que la négociation a réussi.

Alors entrez dans l'orchestre des CCLP et bonnes réunions, bonnes négociations et bonne réussite à tous !

C'est en vous remerciant de prêter attention à mes propos que je vous souhaite de belles vacances au soleil ou sous la pluie !

Bien cordialement.

 
Le mois dernier Septembre 2017 Le mois prochain
L Ma Me J V S D
week 35 1 2 3
week 36 4 5 6 7 8 9 10
week 37 11 12 13 14 15 16 17
week 38 18 19 20 21 22 23 24
week 39 25 26 27 28 29 30